Voici le 5e article de la série dans lequel je vais traiter surtout des conseils dispensés au cours d’entrevues, à partir des résultats de la vérification du stress.

Mise en place des entrevues de conseil

○ Lorsque, suite aux résultats de vérification du stress, un travailleur pour lequel « s’avère nécessaire une entrevue de conseil menée par un médecin », en fait la demande*1, il est indispensable de faire appel à un médecin pour prodiguer lesdits conseils par entrevue*².
*1 – La demande doit être formulée sans retard et au plus tard dans le mois suivant dès la réception des résultats.
*² – Les entrevues de conseils doivent être proposées sans délai et au plus tard dans le mois suivant la demande.
○ Le médecin qui procèdera aux entrevues de conseil se devra de donner son opinion* quant à la nécessité de mesures professionnelles et à leur contenu ; il en sera ensuite tenu compte pour prendre les mesures nécessaires quant à la réduction du temps de travail, etc.
* Le médecin se devra de donner son opinion sans délai et ce, dans le mois suivant l’entrevue de conseil.
○ Les résultats des entrevues de conseil* devront être conservés sur le lieu de travail pendant 5 ans.
* Il est nécessaire d’établir et de conserver des dossiers. Si les contenus mentionnés ci-dessous sont bien indiqués, le compte rendu du médecin peut très bien être conservé en l’état.

① Date de réalisation
② Nom et prénom du travailleur
③ Nom et prénom du médecin ayant procédé à l’entrevue de conseil
④ Situation de travail, du stress et autres informations physiques et mentales sur le travailleur
⑤ Opinion du médecin sur les dispositions à prendre au niveau du travail

Analyse et finalisation groupe par groupe (prescriptions d’effort, compte non tenu de leur dimension)

○ Vous voudrez bien demander aux personnes qui procèderont aux vérifications de stress (médecins, etc.) de finaliser et d’analyser* groupe par groupe (département, division, groupe, etc.) et selon leur importance les résultats des vérifications de stress puis d’en présenter les résultats.
* Vous essayerez de vérifier, groupe par groupe, en réclamant les valeurs moyennes pour chaque rubrique du questionnaire, et par comparaison ou par une autre méthode, quel est le type de stress existant et dans quel groupe.

Attention! Quand le groupe se compose de moins de 10 personnes, le risque existe de reconnaître les personnes ; donc, sauf accord de tous/toutes, il est interdit d’accepter la présentation des résultats. Il vaut mieux, par principe, finaliser les résultats pour des groupes supérieurs à 10 personnes.

○ Le but est que l’analyse et la finalisation des résultats conduisent à l’amélioration de l’environnement au travail.

Procéder à des entrevues de conseil concerne la vérification du stress et se présente comme un tout. Quand les médecins, etc. qui pratiquent les vérifications de stress reçoivent des travailleurs (au taux de stress élevé et ayant été jugés devoir se présenter à une entrevue de conseil) une demande en ce sens, il est indispensable d’y procéder (notre prochain article traitera de ce sujet, étant donné qu’il existe des stipulations d’interdiction quant aux traitements défavorables).